ANJ a l’intention sérieuse d’améliorer la protection dans les jeux en ligne

Le régulateur français du jeu, ANJ, promet d’introduire des changements dans la réglementation actuelle pour la rendre plus concentré sur les jeux en ligne fiables. ANJ a l’intention sérieuse d’améliorer la protection dans le jeu.

Cette nouvelle sur le secteur des jeux d’argent en France peut signifier que le régulateur va protéger davantage les groupes sociaux mineurs et vulnérables des effets négatifs du jeu. Quelles mesures le régulateur prendra-t-il?

En décembre 2020, l’ANJ a publié un document fournissant des informations sur ses objectifs sur le marché des jeux. Selon lui, les principes de santé publiques deviendront fondamentaux pour l’amélioration des lignes directrices sur les jeux de hasard plus sûrs. Le régulateur a déjà entamé la coopération avec le ministère de la Solidarité et de la Santé pour développer et mettre en œuvre un plan de promotion d’une nouvelle approche des jeux de hasard. En plus de cela, il travaillera avec l’Union nationale des associations familiales, ce qui l’aidera à protéger les mineurs.

Actuellement, le nombre de joueurs qui peuvent être qualifiés comme joueurs problématiques a doublé depuis 2014, passant de 200 000 à près de 400 000. Par ailleurs, des recherches récentes ont révélé que certains citoyens français adultes jouent avec leurs enfants et ne comprennent pas les risques. Le dernier sondage a confirmé l’information selon laquelle 41% des adultes ont participé à des divertissements liés aux jeux en ligne dès l’âge de onze ans.

Si vous choisissez un des casinos suivant, soyez sûr qu’ils n’acceptent que les joueurs de plus de 18 ans : Tortuga casino, Gamdom casin, Cresus casino e c.t.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *